Allan Memorial Institute

1025 Avenue des Pins Ouest

Montréal, Quebec

H3A 1A1

For Life-Threatening Emergencies Call 911
 
Pour les urgences mortelles appelez le 911

© 2017 Mayte Parada

514-934-1934 ext 34285
  • Facebook - Black Circle
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon
  • YouTube - White Circle
1/5

Bienvenue au service de thérapie sexuelle et de couple

Heures d'ouverture

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

8:30h – 18:30h

8:30h – 18:30h

8:30h – 18:30h

8:30h – 18:30h

8:30h – 17:00h

FERMÉ

FERMÉ

À propos de nous

 

Le service thérapie sexuelle et conjugale est partie du le departement de psychologie a le centre universitaire de santé de McGill à Montréal, Québec.

Le service offre une grande variété de services de traitement et de consultation pour les problèmes sexuels, les problèmes conjugaux / matrimoniaux et la prise en charge de la douleur génitale (douleur pendant les rapports sexuels) chez les hommes et les femmes.

Le service est couvert par RAMQ avec une recommandation d'un médecin

Nos services
  • Thérapie individuelle

  • Thérapie de couple

  • Thérapie des groupes

  • Ateliers

Remplissez notre formulaire d'enregistrement

Voulez-vous réserver une évaluation?

Prise de rendez-vous

Chaque nouveau client se voit fixer un rendez­vous pour une visite d’évaluation lors de laquelle un(e) thérapeute procède à une analyse approfondie du problème l’amenant à consulter. Lorsque des évaluations médicales supplémentaires sont requises, les clients sont dirigés vers des consultants affiliés à la clinique.

 

S’il s’avère que l’un des traitements offerts par notre service est indiqué, nous le recommandons au client. Dans le cas contraire, nous déterminons s’il n’y a pas lieu de recommander d’autres types de traitements.

 

Les rencontres d’évaluation ont lieu la semaine entre 9h00 et 17h00, du lundi au vendredi et durent environs 1 heure.

Si vous souhaitez obtenir un rendez­vous d'évaluation, veuillez compléter le formulaire ci­dessous et le renvoyer à l'adresse courriel suivante: sexandcoupletherapy@gmail.com.

Si vous cherchez à obtenir des services de thérapie de couple, veuillez noter que les deux partenaires doivent remplir un formulaire.

Si vous désirez plus d’informations, veuillez communiquer avec Liz Nolin au (514) 394­1934, ext. 34285, ou à sexandcoupletherapy@gmail.com.

Vous aurez besoin de:

RAMQ

Le renvoi du médecin

Formulaire d'enregistrement

 

Intéressé par nos groupes de thérapie et nos ateliers?

Traitement collectif de la tocophobie: lutte contre la peur de la grossesse et de l'accouchement.

Personnel du Service 

Le personnel du Service de Thérapie Sexuelle et de Thérapie de Couple fait partie d'une équipe multidisciplinaire incluant des experts dans les domaines de la psychologie, psychiatrie, gynécologie, de l'urologie et du travail social.

 
Directeur et coordinateur de la formation clinique

Dennis Kalogeropoulos, Ph.D.

Fondateur et psychologue émérite

Yitzchak (Irv) M. Binik, Ph.D.

Secrétaire

Emily Fleisler

(pour rendez-vous ou de l'information)

Tel: (514) 934-1934 ext 34285

sexandcoupletherapy@gmail.com

Consultants

Claudia Brown, Physiotherapist

Serge Carrier, M.D., Urologist

Peter Chan, M.D., Urologist

Samir Khalife, M.D., Gynecologist

Gerry Wiviott, M.D., Psychiatrist

Psychologues membres du personnel

Alina Kao, Ph.D.

Julie Larouche, M.Ps.

Internes

Caroline Dugal

Fannie Carrier Edmond

Isabelle Almgren-Dore

Mallory Frayn

Louisia Starnino

Andrea Reyes

Kayleigh-Ann Clegg

Étudiants en Stage

Marisa Mercuri

Christopher Kalorgeropoulos

Thomas Khullar

Jann Tomaro

Marie-Catherine Mignault

Dr. Dennis Kalogeropoulos

Directeur et coordinateur de la formation clinique

Dr. Kalogeropoulos a obtenu son doctorat en psychologie clinique à l'Université de Concordia en 1991. Ses champs de spécialisation incluent le traitement des difficultés interpersonnelles, sexuelles et conjugales ainsi que les problèmes liés à l’identité, l’estime de soi et le mal­être. Dr Kalogeropoulos utilise une approche de psychothérapie intégrée dans un contexte d’empathie et de soutien. D’abord, il aide les individus à déterminer les principaux facteurs, passés et présents, qui contribuent à leurs difficultés actuelles. Ces individus sont ensuite guidés et encouragés à changer leur façon de penser, leurs émotions et leurs comportements dans le but d’optimiser leur bien­être et de gérer plus adéquatement leurs difficultés.

En plus de ses fonctions de directeur, il donne également des cours dans les départements de Psychologie des universités McGill et Concordia. Dr. Kalogeropoulos s'est impliqué de manière active dans la formation des doctorants en psychologie clinique depuis de nombreuses années, et démontre une passion pour l'enseignement dans les domaines liés à la sexualité, les relations interpersonnelles, et le bien­être.

Dr. Irv Binik

Fondateur et professeur honoraire

Irv Binik a obtenu son Ph.D. en psychologie clinique à l'Université de Pennsylvanie en 1975. Il a complété son internat au Département de Psychiatrie à l'hôpital Warneford à Oxford, Angleterre. Il est actuellement Professeur au Département de Psychologie à l'Université McGill et Fondateur du Service de Thérapie Sexuelle et de Couple à l'Institut Allan Memorial. Les intérêts de recherche du Dr. Binik se concentrent sur les désordres de douleur sexuelle et génitale. Son approche clinique est "agnostique". 

Dr. Gerry Wiviott

Psychiatre

Gerry Wiviott a obtenu son M.D. à l'Université de New York et a poursuivi avec un diplôme en psychiatrie à l'Université McGill en 1975. Depuis, il fait parti du personnel à l'Institut Allan Memorial où il travaille pour le service des patients hospitalisés et où il enseigne auprès des résidants et étudiants en médecine. En plus de travailler pour le Service de Thérapie Sexuelle et de Couple, il est en charge d'un séminaire sur la psychothérapie existentielle offert aux résidents.

Dr. Julie Larouche

Psychologue

Julie Larouche a obtenu sa maîtrise (M.Ps.) en 1994 à l'Université de Montréal et a complété ses cours de doctorat à l'Université Concordia. Elle a par la suite complété son internat pré doctoral au Service de Thérapie Sexuelle et de Couple à l'Institut Allan Memorial en 2000. Elle est présentement co­ directrice du Programme de Santé Sexuelle, un projet commun des départements de Psychologie et d'Urologie à l'intérieur duquel la dysfonction sexuelle masculine est approchée à l'aide d'une perspective multidisciplinaire. Ses intérêts cliniques et de recherche principaux se concentrent dans le domaine de la médecine sexuelle. Son projet de recherche doctoral est sur la dysfonction érectile et elle a été impliquée à l'intérieur d'études cliniques se concentrant sur la dyspareunie chez les femmes. Son orientation thérapeutique est intégrative.

Dr. Alina Kao

Psychologue

Dr. Alina Kao a obtenu son Doctorat en Psychologie Clinique de l’Université McGill en 2012. Elle a effectué ses internats cliniques au Service de Thérapie Sexuelle et de Thérapie de Couple ainsi qu’au Service de Thérapie Cognitive et Comportementale de l’Institut Allan Memorial, au sein desquels elle est actuellement membre du personnel. Ses interêts cliniques portent sur l’évaluation et le traitement integratifs des dysfonctions sexuelles, sur les difficultés sexuelles associées à des troubles de santé physique et mentale, et sur les problématiques tournant autour de l’intimité et du conflit chez les couples. Sa recherche doctorale portait sur la dyspareunia chez les femmes post­ménopausées, et elle a depuis participé à de nombreuses études s'intéressant aux manifestations de la dyspareunie feminine au cours des différentes phases de la vie reproductive.

Emily Fleisler

Secrétaire

Emily Fleisler est une étudiante de psychologie en 3ème année à l’Université McGill. Elle a travaillé en cadre clinique et recherche relié à la psychologie et de plus est passionnée de travailler avec des gens et d’accumuler de l’expériences. Elle est arrivée en tant que coordinatrice de clinique et est constamment en train d’apprendre et travaille avec ardeur pour aider le bon fonctionnement de la clinique.

Please reload

Rencontrez nos internes et stagiares

Fannie Carrier Edmond

Université de Montréal

Diplômée d’un baccalauréat en psychologie de l’Université McGill, Fannie Carrier Emond est doctorante en psychologie clinique à l’Université de Montréal depuis 2013. Ses travaux de recherches actuels portent sur l’impulsivité comme un facteur de risque pour la commission de comportements sexuels problématiques tels que l’utilisation de coercition sexuelle et les comportements sexuels à risque. Bien que Fannie ait travaillé auprès de personnes souffrant d’anxiété et de douleurs chroniques, elle a développé au cours des dernières années un intérêt marqué pour la thérapie de couple et la thérapie sexuelle. Sous la supervision de Dr Sophie Bergeron, Fannie a notamment travaillé comme thérapeute auprès de couples dont la femme souffre de douleurs génito-pelviennes. Ses intérêts cliniques incluent également bien-être sexuel, les difficultés liées à la fonction sexuelle, les intérêts sexuels atypiques, les problématiques liées au genre et les difficultés conjugales.

Caroline Dugal

Université du Québec à Montréal

Caroline Dugal est candidate au doctorat en psychologie, profil recherche/intervention (Ph.D.) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et diplômée du baccalauréat en psychologie (thèse d’honneur) de l’Université Laval. Ses travaux de recherche s’articulent autour des répercussions émotionnelles et conjugales des traumas interpersonnels à l’enfance et des variables individuelles et dyadiques liées à l’expérience de violence dans les relations intimes. Caroline est actuellement en deuxième année d’internat au Service de thérapie sexuelle et de couple où elle travaille auprès d’adultes et de couples qui présentent des dysfonctions sexuelles ainsi que des difficultés relationnelles et émotionnelles.

Noémie Bigras

Université du Québec à Montréal

Noémie est étudiante au doctorat en psychologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle détient un baccalauréat en psychologie de l’Université du Québec en Outaouais ainsi qu’une maîtrise en sexologie, profil recherche et intervention de l’UQAM. Sa thèse porte sur les mécanismes complexes unissant la relation entre les traumas cumulatifs vécus durant l’enfance et la sexualité à l’âge adulte. Initialement formée dans l’approche cognitive-comportementale (TCC) lors de son premier stage, elle a ensuite complété son premier internat à l’Unité d’intervention auprès du couple de l’Université Laval, où elle a développé une expérience en thérapie individuelle et conjugale, en utilisant une approche psychodynamique. Noémie vise l’utilisation d’une approche intégrative bien adaptée aux besoins de la personne qu’elle rencontre. Elle a travaillé avec des gens confrontés à des difficultés identitaires, relationnelles et sexuelles, l’infidélité et aux prises avec des séquelles de traumas vécus durant l’enfance. 

Marisa Mercuri

Université Concordia

Marisa Mercuri complète présentement son doctorat en psychologie clinique à l'Université Concordia. Elle a obtenu un baccalauréat en psychologie (honneurs) et une maîtrise en psychologie clinique à l'Université Concordia. Sa recherche doctorale est centrée sur le toucher dans le contexte des relations familiales et couples et considère la synchronisation et la coordination mutuelle du toucher au cours des interactions face-à-face. Ses intérêts cliniques incluent le travail avec les couples et les adultes présentant des symptômes liés aux difficultés interpersonnelles, aux dysfonctionnements sexuels et aux symptômes d'anxiété et de dépression.

Kayleigh-Ann Clegg

Université McGill

Andrea poursuit actuellement un doctorat en psychologie du counselling à l'Université McGill. Elle est titulaire d'une maîtrise en psychiatrie de l'Université McGill et un baccalauréat en psychologie à l'Université Concordia. Ses intérêts de recherche portent sur le développement des guides de pratiques et d'autres outils d'échange de connaissances visant à faciliter le dialogue entre les chercheurs et les praticiens. Ses intérêts secondaires se trouvent dans l'interface de la santé mentale et la loi, en particulier dans l’identification des déterminants qui prédissent des comportements violents et criminels parmi les populations vulnérables. Andrea a complété divers stages à la Clinique du Counselling de l'Université McGill, à l’Agence Ometz et à la Clinique Émotionnelle de la Santé au Complexe de Santé Reine Elizabeth. Andrea a été formée en thérapie cognitivo- comportementale (TCC) et en thérapie d'acceptation et d'engagement (ACT). Elle a également été exposé à une approche intégrée qui tire des différentes approches afin de répondre aux besoins spécifiques de sa clientèle. Elle offre des services en anglais, français et espagnol.

Andrea Reyes

Université McGill

Andrea poursuit actuellement un doctorat en psychologie du counselling à l'Université McGill. Elle est titulaire d'une maîtrise en psychiatrie de l'Université McGill et un baccalauréat en psychologie (à l'Université Concordia. Ses intérêts de recherche portent sur le développement des guides de pratiques et d'autres outils d'échange de connaissances visant à faciliter le dialogue entre les chercheurs et les praticiens. Ses intérêts secondaires se trouvent dans l'interface de la santé mentale et la loi, en particulier dans l’identification des déterminants qui prédissent des comportements violents et criminels parmi les populations vulnérables. Andrea a complété divers stages à la Clinique du Counselling de l'Université McGill, à l’Agence Ometz et à la Clinique Émotionnelle de la Santé au Complexe de Santé Reine Elizabeth. Andrea a été formée en thérapie cognitivo- comportementale (TCC) et en thérapie d'acceptation et d'engagement (ACT). Elle a également été exposé à une approche intégrée qui tire des différentes approches afin de répondre aux besoins spécifiques de sa clientèle. Elle offre des services en anglais, français et espagnol.

Thomas Khullar

Université McGill

Thomas est étudiant au doctorat en psychologie clinique à McGill. Ses recherches portent sur les interactions entre les soutiens sociaux dans le contexte des amitiés des étudiants universitaires et sur la manière dont différents types de soutien influencent la santé mentale des étudiants. Il s'intéresse particulièrement à la manière dont les gens communiquent de manière non verbale lorsqu'ils offrent et reçoivent un soutien social. Auparavant, il a été formé aux services de counseling de l'Université McGill, où il a aidé des étudiants de premier cycle confrontés à des problèmes d'humeur, d'anxiété, de problèmes familiaux et relationnels. Thomas est ravi de se joindre au Service de thérapie sexuelle et de couple cette année.

Louisia Starnino

Université du Québéc à Montréal

Louisia détient un baccalauréat en psychologie avec une mineure en biologie de l’Université de Montréal. Elle a débuté son doctorat en psychologie en 2014 à l’UQÀM et mène son projet de recherche doctoral à l’Institut de Cardiologie de Montréal. Sa thèse porte sur des traits de personnalité associés au vieillissement pathologique chez les hommes et les femmes atteints ou non d’une maladie coronarienne, ainsi que les effets d’un programme de gestion du stress par la pleine conscience.Louisia a été formée en thérapie cognitivo-comportementale (TCC), en thérapie de l’acceptation et de l’engagement (ACT) et continue à intégrer l’approche humaniste-existentielle à sa pratique. Ses intérêts cliniques comprennent les conflits intrapsychiques, les difficultés relationnelles et conjugales, les dysfonctions sexuelles, l’anxiété/craintes/phobies, le trauma et l’humeur, ainsi que la détresse psychologique associée à une maladie physique.

Jann Tomaro

Université McGill

Jann Tomaro est une étudiante doctorat en psychologie du counseling à l'Université McGill. Elle a complété un B.A. en psychologie avec spécialisation à l'Université Concordia, ainsi qu'une maîtrise en psychologie du counseling à l'Université McGill. Ses intérêts de recherche comprennent les méthodes de recherche qualitative participative, la communauté et la connexion, la création d'espace, le multiculturalisme, l'intersectionnalité, l'équité sociale, les structures organisationnelles et les services de santé mentale pour des populations spécifiques. Jann a complété un stage de maîtrise à l'Institut Argyle et continue de collaborer avec l'équipe Argyle Pride, au service des communautés sexuelles et de genre de Montréal.

Mallory Frayn

Université McGill

Mallory Frayn est candidate au doctorat en psychologie clinique à l'Université McGill et stagiaire au programme de formation en thérapie du sexe et du couple. Sa recherche au Laboratoire de psychologie de la santé est liée à l'étude et à la compréhension des relations des gens avec la nourriture, en particulier la construction de l'alimentation émotionnelle. Sur le plan clinique, elle s'intéresse aux problèmes d'alimentation, de poids et d'image corporelle, ainsi qu'à la thérapie sexuelle et de couple. Elle a une expérience clinique antérieure en thérapie individuelle, ainsi que des groupes de course.

Christopher Kalogeropoulos

Université McGill

Christopher Kalogeropoulos est un étudiant au doctorat en psychologie du counseling à l'Université McGill. Il a complété sa maîtrise en psychologie du counseling à l'Université McGill et son baccalauréat en arts en psychologie (honneurs) à l'Université Concordia. Sa recherche doctorale porte sur la relation entre les facteurs relationnels chez les nouveaux parents et la qualité de leur sommeil et leur santé mentale. Ses intérêts cliniques comprennent les troubles du sommeil, les difficultés relationnelles et les troubles du fonctionnement sexuel, ainsi que les symptômes anxieux et dépressifs.

Marie-Catherine Mignault

Université McGill

Je suis étudiante de troisième année au doctorat en psychologie clinique à l’université McGill, en stage à la clinique de Couples et Sexualité du Allan Memorial pour l’année académique 2018-2019. Mon expérience clinique jusqu’à maintenant inclue l’institut de santé mentale Douglas à la clinique de troubles alimentaires et le McGill Counselling Center. En parallèle, je fais de la recherche sur comment percevoir avec justesse la personnalité, les sentiments et les intentions des autres dans nos relations interpersonnelles. J’aime beaucoup passer mon temps libre dans les librairies de livres usagés, au marché Jean-Talon, à siroter un latte dans un café mignon, et à faire des balades dans la montagne.

Isabelle Almgren-Dore

l’Université du Québec à Montréal

Je suis une étudiante de 5e année au doctorat en psychologie à l'Université du Québec à Montréal. Fascinée par la psychologie sociale et la psychologie du développement, j’ai toujours été particulièrement intéressée par les relations interpersonnelles et les relations d'attachement. Bien qu’initialement formée à la TCC, je suis également très intéressée par les thérapies existentielles/humanistes (et particulièrement l’Emotionally Focused Therapy). Depuis le début de ma formation clinique, j'ai eu l'occasion de faire de la thérapie individuelle ainsi que de la thérapie conjugale. De plus, je rédige actuellement une thèse doctorale sur les effets bénéfiques de l’auto-compassion.

Please reload

 
 

CONTACTEZ-NOUS

Pour des questions générales, envoyez-nous un message